Keystone-pipeline-routeMardi 24 février 2015, le Président Barak Obama a utilisé son veto contre la proposition de loi des Républicains d’autoriser un nouveau tronçon de l’oléoduc Keystone XL.
D’après une dépêche de Reuters du 24 février « Le Président Obama a, mardi, comme promis, promptement opposé son veto à un projet de loi Républicain approuvant l’oléoduc Keystone XL, laissant par là le projet longtemps débattu dans les limbes pour une période indéterminée.
Le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, après réception du veto d’Obama, a immédiatement riposté en annonçant que la chambre dominée par les Républicains essaierait de le contrer le 3 mars.
C’est peu vraisemblable. En dépit de leur majorité, il manque quatre voix aux Républicains pour pouvoir renverser le veto d’Obama. » [Il faudrait pour cela une majorité des deux tiers – NdT]
D’après USA Today du 25 février, Obama a déclaré « […] je prends aussi au sérieux ma responsabilité vis-à-vis du peuple américain. Et parce que cet acte du Congrès est en conflit avec des procédures établies de l’exécutif et passe au-dessus de la prise en compte de problèmes qui pourraient peser sur notre intérêt national – entre autres notre sécurité et notre environnement – il mérite mon veto. »
La nouvelle a été ressentie comme une victoire par les communautés Autochtones directement concernées. Les (Sioux) Lakota de Rosebud, Dakota du Sud, ont publié un communiqué, traduit ci-dessous.

Christine Prat

————————————————————–

 

LES LAKOTA DE ROSEBUD CELEBRENT LE VETO CONTRE L’OLEODUC KEYSTONE XLOyate Wahacanka Woecun

Protégez le Peuple [Shield the People]

Pour publication immédiate : 24 février 2015

Salutations des Nations Lakota, Nakota et Dakota. La Tribu Sioux de Rosebud, Oyate Wahacanka Woecun, Protéger le Peuple, voudrait remercier le Président Barak Obama pour son veto contre l’oléoduc Keystone, 270-152. Nous le voyons comme une reconnaissance positive de notre longue relation de gouvernement à gouvernement, liée par nos traités, qui sont la loi suprême du pays.

[Nous sommes préoccupés par] les impacts négatifs du Keystone XL sur nos sites culturels, historiques et funéraires, et les nombreux problèmes majeurs qu’il crée pour l’environnement, les dangers pour la santé publique et les questions de sécurité. Le projet est situé à l’intérieur de nos territoires, et nous serons affectés directement, et, ce qui est extrêmement important, c’est une menace pour les droits non-négociables de nos femmes et nos enfants.

Cependant, la seule chose qui peut assurer la sécurité et le bien-être des générations à venir est le rejet total de l’oléoduc Keystone XL. La Déclaration d’Impact Environnemental inadéquate du Ministère pour ce projet doit être réévaluée et la consultation avec les tribus doit être au premier plan, pour servir d’exemple de ce que sont de véritables relations de gouvernement à gouvernement.

Nous serons vigilants et résilients dans notre opposition à toute continuation de ce projet et/ou de tout autre projet dans nos territoires. Nos efforts au niveau de l’état [du Dakota du Sud – NdT], auprès de la Commission des Services Energétiques Publiques du Dakota du Sud et d’autres canaux légaux, continueront. Nous affirmons nos droits en tant que gardiens et serviteurs d’origine du territoire, des ressources et de notre peuple.

Dans la solidarité, Protégeant le Peuple
Un cœur ~ un esprit ~ une prière, Mni Wiconi

Paula Antoine,
Coordinatrice

Sicangu Oyate Land Office
2807 Wasta Drive
PO Box 658
Rosebud, SD 57570
Phone: 605.747.4225
Fax: 605.747.4227
Email: wopila@gwtc.net
Alternate email (1): paula.antoine@rst-nsn.gov

“Sicangu Oyate Tamakoce Okawanyakapi “
Gardiens du Territoire de Peuple de Rosebud

——-

Publié sur Censored News
Le 24 février 2015

 

Comments are closed.