Par un retournement surprenant, le Conseil de la Nation Navajo a présenté un projet de loi autorisant la station de ski Snowbowl à utiliser de l’eau des nappes souterraines pour faire de la neige artificielle. Cette alternative à l’usage d’eaux usées – peut-être contaminées par des médicaments et des hormones – avait déjà été proposée, mais rejetée par les défenseurs de la Montagne Sacrée et de l’environnement, vu que la région a un climat désertique et qu’il est déjà difficile de garantir l’eau potable à la population.

Les Navajos n’avaient que queques jours pour présenter des commentaires.

Vous trouverez ci-dessous une traduction du commentaire présenté par Klee Benally et le texte original en Anglais à la suite..

Christine Prat

__________________________________________

RE: Projet de Loi de la Nation Navajo 0420-11 – Soutenant l’Utilisation d’Eaux Souterraines Pour Faire de la Neige Sur Dook’o’oosliid (Pics San Francisco).

Salutations,

La Nation Navajo a jusqu’à maintenant pris des positions très sérieuses pour protéger les Pics Sacrés San Francisco par de nombreuses résolutions dont une en 1998 appelait au démantèlement de la station de ski et à mettre fin au litige. Soutenir maintenant l’utilisation d’eaux souterraines pour faire de la neige sur les Pics Sacrés San Francisco serait contraire à toutes les positions prises précédemment par la Nation Navajo.

Le projet de Loi laisse entendre que la profanation de Dook’o’oosliid est approuvée par la Nation Navajo.

De plus, soutenir la fabrication de neige avec de l’eau des nappes souterraines en ce moment menace de SAPER deux affaires juridiques en cours ; la Coalition Save the Peaks contre le Service des Forêts et la Tribu Hopi contre la Ville de Flagstaff. Ceci constitue une conséquence possible grave que la Nation Navajo devrait prendre en compte avant toutes décisions concernant le projet de loi.

Les rédacteurs de ce projet n’ont ni consulté ni dialogué avec les plaignants, les ONG ou les individus engagés activement depuis longtemps dans cette affaire.

Le Conseil de la Nation Navajo devrait au minimum organiser une réunion avec ces personnes concernées avant d’envisager une action de cette nature.

Ce projet de loi démontre aussi que les parrains et les rédacteurs ont perdu le contact avec les gens de la base qui ont travaillé sur cette question depuis plus d’une décennie.Il existe un bon nombre d’autres moyens que le Conseil de la Nation Navajo peut utiliser pour faire face efficacement à la profanation de Dook’o’oosliid qui n’impliquent pas de soutenir un projet de loi qui : 1. soutient la continuation de la profanation de Dook’o’oosliid par Snowbowl. 2. sape deux affaires en cours. 3. ne tient aucun compte et sabote le travail et les stratégies des associations de la base. 4. trahit des positions jusque là affirmées de manière unitaire avec d’autres entités tribales.

Ahe’hee’ (Merci – NdT),

Klee Benally – Activiste du mouvement Protect the Peaks
Circonscription de Forest Lake

_________________________________________

RE: Navajo Nation Legislation 0420-11 – Supporting The Use Of Groundwater For Snowmaking On Dook’o’oosliid (San Francisco Peaks).

Greetings,

The Navajo Nation has previously taken very serious stands to protect the Holy San Francisco Peaks with numerous resolutions including one in 1998 calling for the dismantling of the ski area and litigation.
It would be contrary to all previous positions that the Navajo Nation has taken to now support use of groundwater for snowmaking on the Holy San Francisco Peaks.
The proposed legislation sends the message that desecration of Dook’o’oosliid is approved by the Navajo Nation.

Additionally, supporting groundwater snowmaking at this time would threaten to UNDERMINE two current legal cases; the Save the Peaks Coaltion v. Forest Service and the Hopi Tribe v. City of Flagstaff.
This is a serious consequence that the Navajo Nation should consider prior to any decisions regarding this proposed legislation.

The writers of this legislation did not consult or engage in dialogue with litigants, NGOs and individuals who have long been actively engaged in the issue.
At minimum the Navajo Nation Council should convene a meeting with these stakeholders prior to considering an action of this nature.

This proposed legislation further demonstrates that the sponsors and writers are out of touch with the grassroots people who have been working on this issue for more than a decade.
There are a number of alternative means that the Navajo Nation Council can use to effectively address desecration of Dook’o’oosliid that do not include supporting a piece of legislation that: 1. supports Snowbowl’s further desecration of Dook’o’oosliid. 2. undermines two current legal cases. 3. ignores and undermines grassroots work and strategies. 4. betrays previously held unified positions with other tribal entities.

Ahe’ hee’,
Klee Benally – Protect the Peaks Activist
Forest Lake Chapter

Legislation 0420-11 An Action Relating To Resources And Development And NAABIK’IYATI’; Supporting The Use Of Groundwater For Snowmaking On Dook’o’oosliid (San Francisco Peaks).

Projet de loi 0420-11 Une Action Concernant les Ressources Et le Développement et NAABIK’IYATI’ ; Soutenant l’Utilisation d’Eaux Souterraines Pour Faire de la Neige sur Dook’o’oosliid (Pics San Francisco)

http://www.navajonationcouncil.org/Legislations/2011/Oct/0420-11.pdf

2 Responses to PROJET DE NEIGE ARTIFICIELLE SUR LES PICS: COMMENTAIRE DE KLEE BENALLY

  1. [...] By Klee BenallyCensored Newshttp://www.bsnorrell.blogspot.comTranslation in French:http://www.chrisp.lautre.net/wpblog/?p=465Greetings, [...]

  2. Croche says:

    Il faut arrêter de polluer la planète et d’abimer des sites pour des retombées économiques dont les profits iront toujours aux mêmes..