Texte traduit et publié en français par le CSIA-Nitassinan

“Blue River, territoire ancestral Secwepemcul’ec – avril 2020.

Les défenseurs de la terre autochtones ont été soumis à une violente
attaque par des blancs locaux à leur village de guerriers des Tiny House
à Blue River, en Colombie-Britannique et exigent une réponse de la
police contre les agresseurs.

L’assault a commencé la nuit du dimanche 19 avril, mené par quatre attaquants blancs avec deux véhicules légers de camouflage tout terrain qui ont vandalisé le campement des Tiny Houses et profané l’exposition commémorative en l’honneur des femmes autochtones assassinées et disparues…” [lire la suite sur le site du CSIA]

Comments are closed.